LE KINTSUGI, l’art de sublimer un objet cassé.

Le mot Kintsugi vient du Japonais Kin (or) et Tsugi (jointure), et signifie donc littéralement : jointure à l’or. L’art du Kintsugi est appelé le Kintsukuroi, signifiant « raccommodage à l’or ».

Les Japonais savent une chose ou deux choses sur la réparation et ils en ont même fait un art. Les Japonais mettent en avant cet art en répondant négativement à ce besoin de devoir jeter ce qui est cassé.

Le Kintsugi est un art japonais qui consiste à réparer des porcelaines ou des céramiques cassées en soulignant leurs fêlures par de la laque saupoudrée d’or. Offrant une seconde vie aux objets brisés, cet art intervient dans nos vies aussi pour palier à cette tendance de surconsommation auquel l’homme est si attaché.

Non seulement réparé, l’objet est sublimé par cette suture en or qu’il lui apporte un caractère unique, telle une cicatrice de son héritage et de ses histoires passées. Cet art a su inspirer de nombreux autres domaines, notamment la décoration intérieure. Autant dans une simple coupelle que dans la réparation d’un sol en béton ciré arborant les fissures du temps.

Philosophie Wabi-Sabi

Le kintsugi s’inscrit dans la pensée japonaise du Wabi-Sabi qui invite à reconnaître la beauté qui réside dans les choses simples, imparfaites, et atypiques.

Quelle solution élégante, créative, et si simple à la fois ! La plupart des personnes qui découvrent l’art du Kintsugi pour la première fois éprouvent un véritable coup de cœur. Comme une révélation, comme une évidence.

Mais sa philosophie va bien au-delà d’une simple pratique artistique… On touche là à la symbolique de la guérison et de la résilience. Soigné, puis honoré, l’objet cassé assume son passé, et devient paradoxalement plus résistant, plus beau et plus précieux qu’avant le choc.

On est enfin heureux de ne plus jeter mais de sublimer. Grâce à cette pensée, on oublie le monochrome et les matières lisses. On pense matières brutes et naturelles et on arbore une décoration en lien avec ce concept qui vise à zapper le superflu pour ainsi aller à l’essentiel et profiter des imperfections qui s’offrent à nous.

Le Kintsugi, une inspiration pour le design d’intérieur

L’art du Kintsugi n’est plus seulement destiné à sa fonction première. Des designers se sont inspirés de son effet visuel pour imaginer des meubles, des objets ainsi que des revêtements de sol. Le Kintsugi est une devenu un art décoratif à part entière. Ainsi, on peut marcher sur un sol en marbre intégrant des lignes dorées, accessoiriser son canapé avec des coussins Yobitsugi aux différents imprimés reliés par une jointure dorée, décorer un mur avec un miroir inspiré du Kintsugi ou encore manger sur une table en pierre dont les fissures ont été comblées à l’or.

Prônons l’acceptation de tout ce qui est imparfait !

Les variantes de Kintsugi

Le Kintsugi se dérive aussi en plusieurs « méthodes » pour plusieurs rendus :

Méthode « Crack »

Cette méthode consiste à recoller les morceaux de porcelaine ou de céramique brisés en suturant avec des lignes minimales et fines. Cette méthode est la plus répandue.

Méthode « Makienaoshi »

Il se peut que certains morceaux viennent à manquer lors de la reconstruction de l’objet cassé, dans ce cas l’or est utilisé pour combler les morceaux manquants.

Le Yobitsugi

Pour cette restauration, on vient utiliser un morceau provenant d’une autre céramique ou d’une autre porcelaine afin de combler les parties manquantes. L’objet obtenu est ainsi composé de plusieurs pièces ayant chacune son histoire.
Moins connue, cette technique est toute aussi intéressante de part son style hors du commun. Nous pouvons marier les couleurs, les matières et les styles.

Ma liste à shopper :

Comments
  • La noble voie du Kintsugi, tellement important dans une société où l’on consomme toujours plus et où l’on jette rapidement.

    • Le Kintsugi ou l’art d’aller à l’essentiel en réparant les objets et en sublimant les cassures, ça me parle beaucoup.

Comments are closed.

Enquire here

Give us a call or fill in the form below and we'll contact you. We endeavor to answer all inquiries within 24 hours on business days.




    captcha

    GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner